Etudes à l'étrangerParoles d'étudiantsRéseau internationalTalentsToutes les news

Le double ou triple diplôme : une notion désormais familière aux étudiants. Désignant la possibilité d’obtenir une certification à la suite d’un séjour académique à l’étranger dans le cadre d’un échange universitaire, il est devenu un passage obligé si l’on souhaite apporter de la valeur ajoutée à son CV : « Impensable de songer à évoluer dans un contexte de globalisation sans une connaissance d’autres cultures de manière concrète. En clair, les recruteurs apprécient de plus en plus les profils très adaptables, ayant appréhendé d’autres cultures et d’autres méthodes d’apprentissage. » (Studyrama.com). Or, dans un contexte de compétitivité professionnelle croissante, certaines écoles vont encore plus loin en proposant de véritables cursus labellisés et reconnus sur plusieurs continents afin de permettre aux étudiants de se démarquer toujours un peu plus.

Atlantis, le triple diplôme du BBA INSEEC

Atlantis, c’est tout d’abord le nom d’un prestigieux programme porté par 4 institutions d’enseignement supérieur (Western Illinois University – USA, De Paul University – USA, l’Université de Linköping – Suède et le BBA INSEEC – Bordeaux et Lyon) qui permet aux étudiants de valider trois diplômés : deux BBA (Bachelor in Business Administration) et un Master (MSc ou MBA). Mais c’est également la volonté d’aller toujours plus loin, que ce soit dans la collaboration internationale ou dans la qualité de l’enseignement et de l’offre pédagogique, afin de préparer les cadres de demain à faire face au monde de l’entreprise multiculturel.

D’une durée de deux ans, ce programme est un véritable challenge pour les étudiants sélectionnés ! Un premier semestre d’études à Lyon, puis six mois à Linköping et un an aux États-Unis; un apprentissage intensif et condensé en finance, management et marketing ; une plongée dans un univers international stimulant : tout est pensé pour leur apprendre à travailler dans un environnement compétitif globalisé.

 

Portraits croisés : Erica et Jérémy, deux étudiants tournés vers l’international

IMG_1633webPour Erica (Université de Linköping), ce programme était un choix évident pour sa carrière : « Pouvoir obtenir un triple diplôme reconnu à la fois en Europe et aux États-Unis qui nous permette de travailler sur les deux continents : je n’ai pas réfléchi longtemps avant d’accepter. Quand je suis arrivée j’ai été quelque peu inquiète de la quantité de travail demandée, mais la peur s’est évanouie une fois le rythme pris ». Ce cursus est en effet exigeant : les cours en anglais, la masse de travail, les différents travaux de groupe et le mémoire à rédiger demandent beaucoup de rigueur et d’organisation, c’est pourquoi il n’est réservé qu’aux meilleurs des promos de chaque université. Pour autant, Jérémy (BBA INSEEC Bordeaux) ne regrette rien : « Nous avons de supers enseignants avec des parcours professionnels passionnants qui nous impliquent énormément. Nous communiquons et interagissons beaucoup, c’est très motivant ».

Curieux et ouverts sur le monde, tous deux sont là pour expérimenter et comprendre l’interculturalité. C’est l’un des grands objectifs de ce programme : apprendre le plus tôt possible à manager une équipe pluriculturelle et à mener des projets internationaux. Jérémy est globetrotteur depuis le plus jeune âge, quant à Erica elle s’investit depuis son adolescence dans des organismes à vocation internationale.

Bien qu’aucun d’eux ne manque d’ambition, il ne s’agit pas tant de poursuivre un projet professionnel précis mais plutôt de développer un état d’esprit. Erica : « Ce programme nous aide à nous construire en tant que personnes. Nous travaillons étroitement avec des étudiants d’horizons et de points de vue différents, nous sommes obligés d’apprendre pour avancer. C’est la meilleure chose que je retiendrai de ce programme ». Pour Jérémy, s’ils ont choisi ce cursus c’est parce que tous se projettent dans une vie professionnelle passionnante « Si nous sommes là c’est que nous voulons des postes à responsabilités. Je crois que nous avons tous une vision à long terme du type de personne que nous souhaitons devenir ».

Tout ce temps passé ensemble construit déjà les prémices de leur réseau « Nous sommes 14 et nous sommes tous très proches, on passe tous beaucoup de temps ensemble, en cours et en dehors ». Pour Erica ce sont des relations qui perdureront au-delà de leur formation : « Je crois que je pourrai toujours appeler Jérémy pour une recommandation ou un poste, et c’est la même chose pour lui. Ce n’est pas que du réseau professionnel ! »

Commentaires

commentaires