A La UneBreaking NewsParoles d'étudiantsToutes les newsTobias Hoarau TF1

Tobias Hoarau approche de la fin de son cursus au BBA INSEC à Lyon et réalise son stage au sein du groupe TF1 à Paris en tant que Chargé de la Conformité des Programmes du groupe (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films). Bien loin de son profil initial de financier, ce poste dans l’entreprise de ses rêves représente pour lui un véritable défi !

Quelles sont vos missions au quotidien chez TF1 ?

Plus précisément, mes missions sont de veiller que les programmes soient conformes aux réglementations ainsi qu’à la convention signée entre TF1 et le CSA, avant leur diffusion à l’antenne, et cela pour toutes les chaînes du groupe. Je suis également chargé de la veille concurrentielle, qui implique de veiller certains programmes ciblés des chaînes concurrentes et de rendre un rapport quotidien sur différents aspects ne respectant pas certaines réglementations. La diffamation, la dignité humaine ou encore l’atteinte à l’image de la Femme sont différentes problématiques qui ont fait partie de mes rapports quotidiens.

Ce qui me plaît dans ce travail est sans aucun doute son côté très diversifié puisque j’interviens sur des problématiques très variées, que cela soit la violence, l’image de la femme, la protection des mineurs, la publicité clandestine ou la diffamation. Le fait d’avoir ses propres programmes attitrés est également une chose qui me plait énormément. En effet, lors de ce stage j’ai été chargé des programmes tels que ‘La vengeance de Véronica’ qui est diffusé sur TF1 et TF1 Séries Films, ainsi que ‘La Famille Bates : 19 à la maison’ bientôt diffusé sur TF1. C’est très stimulant d’avoir ses propres programmes et d’être impliqué dans le montage d’une série ou d’un Ready made. Cela demande une très grande responsabilité lorsque l’on demande de masquer tel ou tel visuel (souvent des marques, ou de l’alcool), ou de couper telle ou telle scène car les propos sont trop violents, misogynes, ou homophobes. Si on rate quelque chose (une marque qui n’a pas été masquée, un propos homophobe, ou encore dégradant pour l’image de la Femme), les risques de sanctions par le CSA nous incombent directement.

 

Comment avez-vous décroché ce stage au sein du groupe TF1 ? Pourquoi ce choix de secteur et de missions ?

Au départ, je n’avais pas postulé dans ce service mais pour un stage en études marketing. La personne que j’ai contactée n’avait malheureusement plus besoin de stagiaire pour la période demandé mais m’a dit qu’il avait transféré mon CV à des services qui pourraient être intéressés par mon profil. Pensant à une réponse de courtoisie, je n’avais pas fondé d’espoirs sur cette proposition. Une semaine plus tard, j’ai reçu un appel de la part de mon maitre de stage, me disant qu’ils étaient intéressés par mon profil. Il m’a présenté les missions, et demandé de réfléchir et lui dire si je pouvais être intéressé. Ce secteur n’était pas du tout en rapport avec mes études, d’un profil financier je me retrouve avec une proposition de stage dans l’entreprise de mes rêves mais dans un service juridique. Cela m’a demandé quelques jours de réflexion.

En parallèle, j’avais une offre chez Canal + dans un secteur correspondant plus à mon profil. Si j’ai accepté l’offre de TF1 c’est tout d’abord par challenge. En effet, cela était un domaine totalement éloigné et différent du mien qu’il me fallait essayer. Je voulais découvrir, voir quelque chose d’autre. J’ai alors pris ce pari, que je ne regrette pas car aujourd’hui je sais ce que je veux mais surtout ce que je ne veux pas, et savoir ce que l’on ne veut pas est d’autant plus important.

 

Quels éléments la formation au sein du BBA INSEEC vous a-t-elle apporté, qui vous semblent une forte valeur ajoutée aujourd’hui au travail ?

Je dirais la capacité de sortir des sentiers battus et de se challenger soi-même dans des disciplines qui ne sont pas forcément celles dans lesquelles on pensait réussir, voire exceller. Un autre élément de la formation est également l’ouverture d’esprit, qui est selon moi une très forte valeur ajoutée aujourd’hui. En effet, les stages à l’étranger ou encore les échanges universitaires en 3ème année nous permettent d’avoir une expérience très enrichissante, qui nous sert énormément au quotidien. Lorsque l’on est amené à discuter avec ses responsables et collègues, ce sont des choses qui ouvrent la discussion, la curiosité et permettent donc des dialogues très enrichissants et ce qui permet de faire une très grande différence dans la qualité de nos rapports. 

Tobias Hoarau TF1 Regie

Tobias avait tellement de choses à nous raconter qu’on a préféré faire durer le plaisir. Vous découvrirez donc la suite de ses aventures chez TF1 dans un prochain article très bientôt !

Commentaires

commentaires