A La UneBreaking NewsEn directParoles d'étudiantsToutes les news

Lors de la première année au BBA INSEEC, les étudiants ont l’opportunité d’effectuer un stage de vente d’une durée minimale de 1 mois, en France ou à l’étranger. Il leur permet notamment de découvrir le monde de l’entreprise très différent de l’environnement scolaire.

Appliquer ses connaissances théoriques

Durant ce stage de vente, ils intègrent une équipe et appliquent les cours de techniques de vente étudiés au premier semestre.

Mr Benjelloun, professeur de marketing, souligne l’importance du comportement d’un vendeur : « La vente est le métier de base de tous les métiers du marketing. On ne vend pas dans une boutique de prêt-à-porter de la même façon que l’on vend dans une concession automobile, il n’en demeure pas moins que les éléments fondamentaux dans la vente restent les mêmes : la découverte des besoins, l’écoute du client et l’adaptation de la proposition à ces besoins et attentes du client. Je pense que cette expérience leur permet d’être confrontés au monde du travail et comprendre les exigences d’un employeur en plus de mettre en pratique les préceptes appris en cours. »

Samir Velic a effectué son stage chez un horloger à Genève : « Ce stage permet de mettre en application les cours du 1er semestre, mais au bout d’un certain temps cela devient instinctif. J’ai rapidement pu réaliser des ventes seul et on m’a confié jusqu’à 2 clients sur 3. »

Stage de vente : missions variées et responsabilités

Au cours de ce stage, les missions des étudiants sont variées : « J’ai dû accueillir et conseiller le client, préparer et prendre les commandes, déballer et mettre en place les marchandises, veiller à la bonne tenue et la propreté de la boutique et faire les encaissements. » témoigne Coralie Deat, qui a effectué son stage à la maison du Chocolat à Paris, une enseigne venue recruter directement à l’école lors d’un job dating en octobre.

D’importantes responsabilités peuvent-être confiées aux stagiaires, comme Coralie nous l’explique : « J’ai également passé une journée sur le stand de La Maison du Chocolat au Palais des Congrès de Paris où j’ai réalisé l’ouverture du stand et géré la caisse seule. »

stage de vente dublin

Chloé Barbeau, elle, a fait son stage de vente dans une boutique de la marque Kookaï : « Je suis devenue très autonome une fois les produits assimilés et ma bonne entente avec ma responsable m’a permis de prendre beaucoup d’initiatives. »

 

Certains étudiants, comme Romain Vennat, choisissent une entreprise à l’étranger, pour pratiquer leur anglais et voir un autre mode de travail. Il a réalisé son stage au Celtic Whiskey Shop & Wines On The Green à Dublin et nous raconte ses missions : « Je devais vendre des vins et des spiritueux (whisky) à une clientèle haut de gamme, m’occuper du service expédition de l’entreprise, gérer le stock du magasin et garantir un service après vente de qualité. »

 

 

Construire son réseau

Ce stage de vente permet également aux étudiants de commencer à se construire un réseau pour la suite de leur carrière, comme en témoigne Samir : « J’ai pu me faire de bons contacts professionnels. J’ai appris à vendre bien sûr mais je suis aussi devenu très à l’aise avec les clients. Cela m’a été très utile puisque j’aimerais me diriger vers un poste qui touche au commercial. »

Grâce à ce stage quelques élèves trouvent leur orientation, et affinent leur projet professionnel comme c’est le cas de Romain : « A ce jour, je garde toujours contact avec mon tuteur de stage et le directeur général, ils ont vraiment suscité en moi une vocation de travailler dans le monde du whisky et je compte bien utiliser aussi leur réseau professionnel pour mes prochains stages. »

Les entreprises sont, en général, très satisfaites du travail des étudiants comme en témoigne le tuteur de Romain : « Romain has been an outstanding intern throughout. He joined us at our busiest time of the year, but was able to handle the pressure and hard work very easily. His attitude was excellent and he often worked extra hours off his own back. The quality of his work was always of a very high standard and completed quickly. He was an absolute pleasure to work with.  We had hoped he would stay longer, and we wish him all the best in the future. »

Renseignez-vous sur le programme de la première année ici.

Commentaires

commentaires