A La UneBreaking NewsNon classéParcours de diplômésTalentsToutes les news

Issu de  la Promotion 2016, Quentin Depoorter a effectué ses quatre années d’études supérieures au BBA INSEEC à Lyon. Au fur et à mesure de son cursus il a développé de nombreuses compétences techniques en finance, en management, en marketing et digital mais également le goût d’entreprendre. A peine 1 an après son stage de fin d’études, il est déjà auto-entrepreneur, à la tête de QD Community, son entreprise spécialisée dans la l’e-réputation et la gestion des réseaux sociaux.

Vous êtes le créateur de QD Community, pouvez‐vous en expliquer le concept ?

QD Community est une auto-entreprise spécialisée dans la gestion des réseaux sociaux, l’administration de sites web et le conseil en communication digitale. Le marché de l’entreprise étant relativement vaste, j’ai décidé de me consacrer aux commerçants et aux petites entreprises. En effet, souvent pris par la gestion de leur entreprise, ces derniers ont tendance à délaisser certaines solutions de communication, et notamment celle du digital. Or, depuis quelques années et l’explosion des nouvelles technologies, l’utilisation des réseaux sociaux à usage professionnel a un impact considérable sur le développement des marques. C’est donc dans cette logique que je propose mes services, en essayant de professionnaliser au maximum les médias sociaux de mes clients, tout en conservant l’identité et la philosophie de leur enseigne. Mon activité intègre ainsi deux fonctions, d’une part une fonction commerciale qui consiste à prospecter de nouveaux clients, et d’autre part une fonction communication qui consiste à développer la visibilité, la fidélisation, et l’e-réputation de mes clients.

Quel a été le déclic qui a donné naissance à votre projet ?

Créatif et rigoureux, j’ai toujours été passionné par la communication. Après avoir réalisé mon stage de fin d’études en tant que chargé de communication aux Girondins de Bordeaux, j’ai souhaité me challenger et me lancer dans l’aventure auto-entrepreneuriale. Diplômé d’un Bac+4 spécialité « Innovation & Intrapreneuriat », et certain de la portée des réseaux sociaux aujourd’hui, le timing était propice à la mise en œuvre d’un projet de la sorte. Même si je ne peux être certain de l’issu de mon activité, je pourrai être fier de cette initiative.

Comment évolue votre entreprise ? Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Après plusieurs semaines de mise en place, d’ajustements administratifs et de créations graphiques, mon auto-entreprise a vu le jour récemment. Mon projet débute de manière satisfaisante étant donné que mes premiers prospects sont devenus des clients. A moyen terme, mon objectif est de développer mon activité sur la région Rhône-Alpes. Par ailleurs, j’ai le souhait de m’associer avec d’autres auto-entreprises de mon domaine dans le but d’entendre ma zone de prospection. J’ai beaucoup d’ambition concernant ce projet étant donné que je crois en l’influence des canaux modernes de communication.

Racontez‐nous votre cursus au BBA INSEEC ? En quoi cette formation vous a‐t‐elle aidé à concrétiser votre projet ?

J’ai intégré le BBA INSEEC en 2012 juste après l’obtention de mon baccalauréat. J’ai choisi d’effectuer une école de commerce et en particulier le BBA INSEEC pour la diversité de son cursus. En effet, j’ai pu acquérir des compétences variées aussi bien en marketing/communication, qu’en finance. Mes différents stages m’ont permis de gagner en responsabilité et en pragmatisme, mais également de professionnaliser mon CV. L’élément essentiel de mon parcours a été la spécialisation de mon bac+4 « Inovation & Intrapreneuriat ». Cette majeure m’a ainsi apporté les derniers outils nécessaires à la création de mon auto-entreprise.

La création d’entreprise était-elle un objectif pour vous en entrant  au BBA ?

Pas réellement. En réalité je n’avais pas de réel projet professionnel à mon entrée dans l’école. Ce dernier s’est peaufiné tout au long de mon cursus, et s’est précisé à la fin de mon stage de fin d’études. Inconsciemment, je crois que j’ai toujours rêvé d’être mon propre patron. Le BBA nous donne les clés de la réussite, à nous d’en faire bon usage.

Avez‐vous un conseil à donner aux étudiants en cours de formation et qui souhaitent créer leur propre entreprise ?

La première étape est la validation de son cursus. Ensuite, il faut se poser, réfléchir et s’armer de courage. Il ne faut pas se précipiter, faire les choses dans l’ordre, et surtout, croire en soi et en ses projets.

« Vous êtes un commerçant ou une TPE, vous avez besoin d’un coup de main pour gérer vos réseaux sociaux, ou l’envie de développer votre visibilité sur le web, QD Community propose son expertise en matière de Community Management & de WebMastering ! »

Commentaires

commentaires