A La UneBreaking NewsEtudes à l'étrangerParoles d'étudiantsRéseau internationalToutes les newsJohan Vernet Suède Atlantis

En juin dernier, nous avons recueilli le témoignage de Johan, un étudiant pas comme les autres puisqu’il fait partie du programme Atlantis proposé par le BBA INSEEC ! Depuis la Suède, il nous raconte tout ce que lui apporte ce programme riche en rencontres et souvenirs, avec un triple diplôme à la clef.

Vous faites partie du programme Atlantis, en quoi cela consiste-t-il ?

Le programme Atlantis est certainement l’un des meilleurs programmes proposés par le BBA INSEEC. A la fin de ce programme, on finit diplômé de 3 universités différentes, dans 3 pays différents : la France avec INSEEC U. ; la Suède avec Linköping University; et les États-Unis avec Western Illinois University ou DePaul University (région de Chicago). On finit même avec un master aux États-Unis (MSc ou MBA) et tout cela en 4 ans. C’est une opportunité à ne pas manquer parce que cela équivaut à un BAC+5 en France. Durant le programme vous êtes en classe avec des américains et des suédois et vous déménagez chaque année tous ensemble. Cela crée véritablement une cohésion dans le groupe et c’est complètement différent de l’expérience que l’on peut avoir en étant dans le cursus habituel du BBA INSEEC.

 

Pourquoi avoir choisi de suivre le programme Atlantis ?

J’ai choisi ce cursus tout d’abord parce que je voulais pouvoir voyager dans le cadre de mes études et si possible voyager dans deux pays différents. En troisième année au BBA INSEEC un échange universitaire à l’étranger est obligatoire et l’école propose plusieurs choix de pays et plusieurs combinaisons. Le programme Atlantis me donnait l’opportunité de découvrir 2 destinations, avec les diplômes en plus ! L’autre avantage de ce programme c’est que vous commencez dès le premier semestre en France à être en classe avec les autres étudiants suédois et américains qui font le même programme vous. La classe est en plus complétée avec d’autres Erasmus de l’école. Dès le début du programme, vous entrez dans un autre monde et vous êtes déjà considéré comme un Erasmus. Vous parlez principalement anglais mais aussi espagnol, suédois, allemand parfois et vous vous construisez une petite famille qui vous suivra en grande majorité pendant les 2 ans du programme.

 

Où êtes-vous actuellement ? Que pouvez-vous nous dire sur ce pays, sa culture et ses méthodes d’enseignement ?

En ce moment je suis en Suède ! C’est vraiment un pays formidable et tellement en avance en terme de développement durable. Dans les maisons, l’université, les espaces publics, tout est fait pour nous inciter à recycler et à consommer moins. On vous donne même de l’argent quand vous recyclez vos bouteilles et vos cannettes. La culture est aussi différente bien sûr, et le cliché des suédois polis et réservés n’est pas totalement faux. Mais rien ne vaut un bon « Fika » (équivalent de la pause café mais en bien mieux) pour dénouer les langues et échanger avec les suédois autour d’une bonne tasse de café que l’on peu re-remplir à volonté et d’un Kanelbulle (spécialité suédoise à la cannelle). L’enseignement est aussi différent. Ici vous étudiez un cours à la fois. Pour résumer, vous avez un seul et même cours pendant un mois, un partiel, quelques jours de vacances et un nouveau cours commence. Je trouve ça vraiment plus facile parce qu’on peut se concentrer à fond sur un cours à la fois.

 

Racontez-nous votre meilleur souvenir

J’ai tellement de bons souvenirs que c’est difficile d’en choisir un ! Mais je dirais mon voyage en Laponie. C’était vraiment différent de tout ce que j’avais pu visiter avant dans ma vie. C’était un voyage organisé par l’association Erasmus de l’université et on avait plein d’activités prévues: Motoneige, balade avec des chien de traîneaux, Ice-fishing, visite de village Sami (population locale). On a eu du beau temps et c’était magnifique de voir ces tous ces paysages enneigés. Quand il faisait froid on allait se réchauffer au sauna au bord du lac, chauffé au feu de bois. Les plus courageux pouvaient se rafraîchir grâce à une trappe qui menait directement sous la glace du lac. Attention, il faut plonger d’un coup sinon on n’y rentre jamais entièrement ! Les nuits étaient longues et sombres mais l’obscurité était vite éclairée par les danses des aurores boréales.  Ce voyage restera certainement mon voyage le plus au nord du globe (200km au nord du cercle Arctique) et je le conseille fortement à tous ceux qui vont dans les pays nordiques.

 

Qu’est ce que ce programme vous apporte professionnellement et personnellement ?

Professionnellement je dirais que par les diplômes du programme Atlantis montre notre détermination et notre sérieux. Cela peut être un véritable avantage pour se démarquer de d’autres candidats sur un éventuel poste. On s’améliore aussi beaucoup en anglais et on apprend même un peu le suédois. Ça peut toujours être un petit plus qui montre une ouverture d’esprit. Et puis on apprend d’autres façons de travailler qui peuvent nous enrichir professionnellement. Et personnellement je dirais qu’on sort de cette expérience (uniquement la Suède pour l’instant) complètement changé. On a appris plein de choses, rencontrés plein de monde de différents pays côtoyé différents points de vue et je pense que c’est vraiment important pour se construire un avis sur le monde. Beaucoup disent que l’Erasmus est une expérience formidable, mais il faut le vivre pour se rendre compte à quel point c’est une aventure hors du commun.

 

Et pour la suite, quoi de prévu ?

Eh bien l’année arrive à sa fin, c’est passé si vite ! Il me reste encore tellement de choses à faire avant de partir. Je dois d’abord finaliser mon mémoire et passer ma soutenance. Ensuite ce sera la remise des diplômes et la triste cérémonie d’adieu… J’ai encore une fois rencontré des personnes formidables que j’espère revoir plus tard. Je garde mon logement en Suède deux semaines après la fin des cours pour voyager une dernière fois dans ce pays qui m’a accueilli pendant 6 mois. Ensuite l’été sera une occasion pour décompresser, trouver un job d’été et finir les démarches de logement/VISA/voyages pour les États-Unis. Je pars pour 1 an cette fois, à partir du mois d’août, pour entamer la dernière partie du programme Atlantis. J’irai à Western Illinois University pour faire un MBA. Après cela, advienne que pourra !

Johan Vernet Laponie Atlantis

Commentaires

commentaires