A La UneBreaking NewsParcours de diplômésToutes les news

Lilian, diplômé Promo 2013, nous parle de son métier de Chef de projet digital.

« J’ai intégré l’Ecole de Commerce Européenne (désormais BBA INSEEC) pour 2 raisons : son programme international en 4 ans donnant un diplôme niveau M1 visé par l’Etat et sa localisation à Bordeaux, ma terre natale et chère à mon coeur ! Cette formation généraliste, avec des expériences obligatoires à l’étranger permettant d’ouvrir son esprit à d’autres cultures et de se plonger dans d’autres formes de management, représentait pour moi le mix parfait permettant de se forger un solide CV.

J’ai souhaité me lancer dans le monde du travail directement après mes études afin d’avoir plus d’expérience car, dans mon domaine d’activité, l’expérience compte tout autant que les diplômes et l’apprentissage théorique. J’ai d’ailleurs été embauché suite au stage que j’ai effectué en 4e année.

Depuis un peu plus d’un an, je suis donc Chef de projet digital en agence de communication 360 au sein de Hotcakes. Je dis souvent que mon métier consiste à créer des sites web ou des applications mobiles, mais ce serait bien trop réducteur. En réalité, je mets en place des stratégies digitales pour le compte de clients qui ont des besoins en communication. Mes principales missions sont de piloter les ressources en interne (graphistes, développeurs, etc.) en m’assurant que le planning et le budget ne soient pas dépassés. En parallèle, je dois aussi faire de la veille afin de rester constamment au fait des dernières nouveautés.

Ce qui me plaît le plus dans mon métier, c’est qu’il bouge tout le temps et que j’apprends tous les jours. Il faut se constituer une très solide base de connaissances techniques, et toujours rester à l’affut des nouveautés. Du jour au lendemain, une application peut sortir et nous obliger à revoir nos stratégies de communication.

Ce choix de métier, je l’ai fait tout d’abord car j’ai toujours été impliqué personnellement sur le web : création de sites, blogging, petits projets communautaires, ce qui m’a déjà permis d’acquérir une bonne connaissance dans le domaine. Ensuite, l’ECE m’a permis d’avoir une vraie culture marketing en France et à l’étranger. C’est très important dans mon métier car nous devons toujours avoir en tête les objectifs de nos clients en matière de marketing, qui sont souvent de gros acteurs à l’international. La partie théorique apprise pendant mes études a été une très bonne base pour comprendre l’environnement dans lequel j’évolue aujourd’hui. Pour finir, les stages m’ont permis de définir mon projet professionnel puis d’acquérir concrètement les compétences indispensables pour le job.

Des conseils à donner aux futures promos ? Si vous voulez travailler dans le digital, suivez bien les cours de marketing et de stratégie. Ils vont permettre d’acquérir une bonne réflexion sur les problématiques client au début de votre expérience. Les cours de management de projet sont aussi importants et quasiment indispensables pour être opérationnel immédiatement.

Il vous faudra aussi acquérir une culture digitale hors pair : des compétences techniques en langage html/css, des compétences dans les outils d’analyses, en graphisme (Photoshop par exemple) et en SEO. Il faut pouvoir couvrir et comprendre tous les aspects de son métier, sans pour autant avoir besoin d’être un expert ! Travaillez aussi le relationnel, la façon de vous présenter, le langage : tout cela est très important au quotidien. En ce qui concerne les stages, c’est l’occasion de tâter le terrain et de réellement découvrir le domaine qui vous intéresse. Il faut tirer le maximum de vos expériences, cela fera la différence lors de votre entretien d’embauche. »

Commentaires

commentaires