A La UneBreaking NewsParoles d'étudiantsTalentsToutes les news

Marie Gonnon est étudiante en 4me année au BBA INSEEC à Lyon. Elle n’a pas attendu sa diplomation pour se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et en janvier dernier, elle a lancé, avec son associé, l’agence Magnifica Viajes, une belle Start Up prometteuse en plein développement.

 

Vous êtes la co-créatrice de Magnifica Viajes, pouvez-vous en expliquer le concept de votre Start Up ?

 

Magnifica Viajes est une agence de voyage qui propose des séjours autour d’évènements sportifs majeurs. Nos clients sont (essentiellement) des entreprises qui cherchent à favoriser la cohésion de leurs équipes ou à développer et fidéliser des partenariats commerciaux. Nous proposons des prestations sur-mesure et en immersion au plus près des évènements et en adéquation avec la culture locale. Les packages à la carte sont élaborés pour répondre aux attentes de nos clients.

Nous avons voulu proposer des séjours qui vont au delà des traditionnelles hospitalités sportives en permettant aux entreprises et à leurs collaborateurs de rencontrer les acteurs économiques locaux, de participer à des activités de team building, des ateliers professionnels, et de découvrir de nouveaux marchés. Avant de proposer un séjour à un client, il nous faut comprendre ses objectifs et son activité pour pouvoir confectionner des voyages qui leur ressemblent et sélectionner des activités pertinentes. En parallèle, nous travaillons aussi avec des groupes BtoC sur des voyages à thématique sportive pour lesquelles on propose des prestations toujours à la carte ou des séjours « guidés ».

 

Quel a été le déclic qui a donné naissance à votre projet ?

Avec mon associé (qui est aussi mon ami), depuis plusieurs années nous organisons des séjours pour nos proches, que ce soit nos amis ou notre famille. Au fil des organisations de nos séjours pour nos proches, nous avons commencé à acquérir une petite expérience et à recueillir de nombreux messages de remerciements et même de nouvelles demandes. Nous nous faisions plaisir en faisant plaisir aux autres alors on s’est dit : pourquoi ne pas en faire une Start Up ? Ce qu’on aimait vraiment c’était le fait de faire découvrir un pays où une région en privilégiant le côté local et en s’adaptant aux centres d’intérêts des gens avec qui l’on voyageait. D’ailleurs nous nous mettons toujours à la place de nos clients pour leur proposer des expériences vraiment sur-mesure.

Moi, j’adore voyager (grâce à mon cursus, j’ai fait 3 mois à Londres, 6 mois à Helsinki et 6 mois à Madrid) et mon associé quant à lui est passionné de sport et d’entreprenariat. On a donc cherché à allier ces 3 domaines pour créer notre activité. Ça c’est pour le côté déclic « psychologique ». L’envie était là. Ensuite nos recherches, mon semestre académique à Madrid, mes attaches en Espagne et les gens qu’on y a rencontrés ont contribué au déclic « opérationnel » et fin janvier nous avons donc lancé MAGNIFICA VIAJES, notre Start Up.

 

img_1303Comment évolue votre Start Up ? Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

 

Sur ces premiers mois d’activité Nous avons d’abord voulu bien s’entourer. On a travaillé avec des fiscalistes, des avocats, des juristes, sélectionner des comptables, des centrales de réservations et autres fournisseurs. Ensuite nous avons réalisé toutes les démarches pour obtenir les agréments nécessaires pour exercer notre activité d’agence de voyage. Cela a pris environ deux mois. Par la suite nous avons commencé à effectuer plusieurs voyages essentiellement avec des groupes de particuliers.

On a peu de budget, du fait du démarrage (notamment en communication), et cela nous oblige à tout faire nous-même. Mais c’est aussi ce qu’on voulait gérer, l’ensemble des aspects de notre société pour apprendre sur le terrain, même si ce n’est pas toujours évident. La partie créa et communication est gérée par Hugo, de mon côté je découvre la « véritable » comptabilité, la fiscalité intracommunautaire, la gestion de trésorerie (ce n’est pas évident dans une activité comme la nôtre). Mais on essaye au maximum de travailler ensemble et d’échanger. Aujourd’hui, nos premiers mois d’activité nous permettent pour l’instant de couvrir en partie nos charges fixes. On est encore loin de se verser un salaire mais ça nous le savions. On a l’impression de ne pas trop avancer parfois, mais quand j’y pense, depuis Janvier on en a fait des choses.

Progressivement on souhaite basculer vers du BtoB, c’est notre idée de départ. Au fur et à mesure nous rencontrons du monde et nous commençons à nouer des contacts avec des partenaires potentiels. Ce qui est bien, c’est que notre concept plait (les gens accrochent bien notamment quand on présente la vidéo qu’on a réalisé). Maintenant, il faut qu’on parvienne à concrétiser, il faut qu’on se perfectionne sur le démarchage commercial. C’est tout nouveau pour nous et au début ce n’est pas facile d’être crédible. Mais on va apprendre. L’objectif à court terme c’est donc de développer notre chiffre d’affaires. A moyen terme, nous avons pas mal de projets de développement et des idées plein la tête pour enrichir l’expérience de nos clients mais pour ça il faut que l’on commence par trouver de nouveaux clients ; cela viendra dans un second temps.

 

Racontez-nous votre cursus au BBA INSEEC ? En quoi cette formation vous a-t-elle aidée à concrétiser votre projet ?

Je suis étudiante au BBA INSEEC Lyon, promotion 2017. A travers ma formation j’ai beaucoup voyagé, découvert de nombreuses cultures, et j’ai été en contact avec pas mal de voyageurs et aussi de créateurs. En 1re année, j’ai pu participer au Défi Création d’Entreprise, que mon équipe a d’ailleurs gagné. J’ai vraiment apprécié l’aventure et cela m’a d’autant plus incitée à me lancer.

Par ailleurs, je dois avouer que l’opportunité de partir en semestre académique à Madrid m’a permis de véritablement concrétiser ce projet car c’est en Espagne que nous avons décidé de créer Magnifica Viajes. Fière de mes origines Espagnoles et amoureuse de ce pays, je n’ai pas hésité à solliciter mon réseau sur place afin qu’on puisse se lancer.

Bien sûr j’ai pu mettre à profit les cours que j’ai suivi sur le management, la finance, la création d’entreprise, mais c’est aujourd’hui que j’apprends le plus. Maintenant, quand je vais en cours j’ai des cas pratiques plein la tête, ça me paraît beaucoup plus concret et je trouve dans les cours un soutien précieux. J’applique ce que j’apprends à ma gestion quotidienne de la société.

 

La création d’entreprise était-elle un objectif pour vous en entrant au BBA INSEEC ?

Initialement je n’avais pas véritablement pensé à créer ma société, du moins pas pendant mes études. Mon associé lui a toujours voulu créer. Hugo est aussi étudiant en école de commerce et quand il m’a proposé de créer avec lui j’ai foncé sans aucune hésitation. On a fait un peu peur à nos parents mais au final le seul risque qu’on a pris aurait été celui de se tromper et d’avoir travaillé des heures. Pour l’instant on ne s’est pas trompé mais nous n’avons pas atteint non plus tous nos objectifs. Mais en termes d’apprentissage c’est énorme ! En quelques mois j’ai énormément appris et fait de supers rencontres que ce soit en France ou en Espagne. Plus tard, quelque soit mon activité cela me sera bénéfique.

 

Avez-vous un conseil à donner aux étudiants en cours de formation et qui souhaitent créer leur propre Start Up ?

Mon expérience reste assez récente et je ne me considère actuellement pas comme un serial entrepreneur mais si je devais donner 5 conseils ce serait les suivants :

  • Entourez-vous des bonnes personnes, si possibles au sein de votre réseau initial. Les gens seront heureux de vous aider et cela vous coutera moins cher.
  • Arrêtez de croire qu’il faut trouver L’IDEE révolutionnaire pour pouvoir se lancer. Trouvez plutôt l’idée pour laquelle vous êtes prêt à donner toute votre énergie (dans un secteur qui vous passionne)
  • Ne vous laissez pas abattre lors des coups durs, malheureusement entreprendre n’est pas un long fleuve tranquille ! Entreprendre en équipe peut aider à traverser ces étapes.
  • Soyez patient, un projet de création d’entreprise n’aboutie pas en quelques semaines, c’est un long processus au cours duquel vous devez vous assurer de la viabilité de votre idée. D’ailleurs une entreprise est menacée en permanence, chaque jour est un nouveau défi.
  • Et surtout entreprenez en prenant du plaisir car c’est une expérience inoubliable et unique.

 

Contact : Marie Gonnon Dorotéo – +34 693 793 850 (ESP) / +33 6 33 14 20 06 (FR) – contact@magnificaviajes.com

 

Business offers

Commentaires

commentaires