A La UneParoles d'étudiantsToutes les newsLuana Dumartheray stage BBA INSEEC

Luana Dumartheray est étudiante en quatrième année sur le Campus INSEEC de Lyon en Majeure Digital Marketing & Web Strategy. Elle a récemment fait parler d’elle en réalisant une lettre de motivation plutôt originale ! Grâce à cette candidature atypique, elle est aujourd’hui en stage au sein d’une entreprise qui met chaque jour sa créativité au défi.

 

Où se déroule votre stage et quelles sont vos missions ?

Je suis actuellement en stage à la Fondation Emergences. C’est une entreprise qui met en relation des fondateurs, souvent des dirigeants d’entreprises, avec des porteurs de projets à vocations sociales, via du bénévolat de compétences.

Je m’occupe de toutes la communication interne et externe de l’entreprise. D’une manière générale, je crée des supports de communication pour tout type d’occasion : invitations, bilan RSE de l’entreprise, newsletter mensuelle, benchmark etc. J’ai aidé à préparer la participation à un évènement en réalisant un kakemono ainsi que des vidéos pour présenter la Fondation. C’est un stage complet et très intéressant, où je rencontre également de nombreuses personnes dans le milieu de l’économie sociale et solidaire, domaine que je trouve passionnant.

Lettre de motivation vidéo de Luana

Cette vidéo/lettre de motivation a-t-elle été déterminante dans votre embauche ?

Oui beaucoup ! Étant donné que je n’avais pas de lettre de motivation écrite, cette vidéo c’était «ça passe ou ça casse ». Cela me permettait de montrer mon côté original et créatif ainsi que mes compétences en vidéos.

Les retours ont été majoritairement positifs, des rires, des compliments, de la part de mes proches mais également des entreprises. Certains des recruteurs sont restés « perplexes » vis-à-vis de ma candidature mais c’est une question de goût après tout ! S’ils n’aimaient pas ma personnalité, c’est que je n’étais pas faite pour cette entreprise.

 

Votre employeur a-t-il des attentes particulières en termes de créativité après une candidature aussi originale ?

Les attentes me paraissent plus grandes effectivement. Dans l’entreprise, je suis présentée comme « la pro de la vidéo », mes employeurs ont beaucoup de projets à me proposer et sentent en quelque sorte que je peux « tout réaliser ! ». Cela me met une pression plus importante mais j’ai également plus d’autonomie et de responsabilités.

 

Comment avez-vous diffusé cette vidéo ?

Mon but étant de trouver un stage, j’ai principalement envoyé des mails avec ma vidéo en pièce-jointe, lorsque je trouvais l’adresse mail de l’entreprise. Le fichier était parfois trop lourd pour certains sites de recrutement en ligne, c’est dommage. Peu habituée aux réseaux sociaux, je ne l’ai posté sur Linkedin que très tard, après qu’on me l’ait conseillé. Puis mes proches l’ont partagé sur Facebook, ce qui m’a permis de la diffuser plus largement.

 

Comment vous est venu l’idée d’une lettre de motivation vidéo ?

Cela fait bien longtemps que je suis passionnée par la vidéo, ma sœur et moi réalisons des vidéos pour tout type d’occasion. Comme beaucoup de gens, je n’aime pas écrire des lettres de motivation. Je trouve que l’on finit par tous écrire les mêmes phrases tirées des mêmes sites web. Au final, cela ne reflète pas du tout une personne et sa motivation. Je suis beaucoup plus à l’aise à l’oral qu’à l’écrit, la vidéo me permettait donc de « mieux me vendre » et de montrer qui je suis.

La vidéo est un moyen de communication très prisé actuellement, et j’ai l’impression que très peu de lettres de motivation sont réellement lues par les recruteurs. Je me suis dit qu’une vidéo serait plus plaisante à réaliser et à regarder, et que quelque chose de plus visuel pourrait me démarquer des autres candidats.

 

Ce n’est pas une vidéo de candidature classique, quel nom donneriez-vous à ce discours atypique ?

Si je réalisais une lettre de motivation vidéo en récitant simplement une lettre de motivation classique, cela n’aurait pas de sens. Et puis, cela m’obligeait à écrire une lettre de motivation, ma hantise ! J’ai alors réfléchi à une manière plus originale de la réaliser. C’est en regardant des vidéos de Stéphane De Groot, un chroniqueur jouant avec les mots pour parler d’un sujet, que j’ai décidé de réaliser ma vidéo sous ce format. Je ne sais pas vraiment si cela à un nom mais je dirais que c’est fait à la façon De Groot !

 

Pour beaucoup, réaliser une vidéo semble insurmontable, pour des raisons techniques mais aussi par peur d’être ridicule à l’écran. Que répondriez-vous à cela ?

 

Je comprends tout à fait ce sentiment. Il est vrai que quand des entreprises me demandent de leur montrer, je rougis toujours un peu. Toutefois, les bons retours que j’ai eu m’ont permis de prendre confiance en cette réalisation et de la montrer avec fierté. Par ailleurs, j’ai la conviction que l’originalité permet toujours de se démarquer. Alors, à vous d’oser !

 

Quels sont vos conseils à des étudiants qui souhaiteraient également se lancer dans une candidature vidéo ?

 

LANCEZ VOUS ! Il est vrai que je possédais le matériel adéquat (caméra, trépied) mais mon portable et un pote pour le tenir aurait également suffit ! Le matériel n’est pas le plus complexe. Ce qui est plus délicat, c’est l’écriture. J’ai mis beaucoup de temps à finir mon texte, mais ce fut un travail passionnant. Je pense qu’il faut juste avoir une ligne de conduite, un thème, une vision dans sa tête et se lancer sans lâcher l’idée. Autre conseil :  n’hésitez pas à en parler ! Généralement on préfère faire les choses de son côté par peur du jugement des autres, mais partager vos idées permettra de les étoffer.

 

Commentaires

commentaires