A La UneBreaking NewsParcours de diplômésToutes les news

Francis fait partie de la promotion 2014 du BBA INSEEC. Il s’est découvert une passion pour le webmarketing peu après son arrivée au BBA et est aujourd’hui Traffic Manager au sein de la start up Hub Grade. Il est venu partager son expérience avec les étudiants de 4me année durant les Career Days, comme une vingtaine d’autres anciens. Il témoigne de son parcours, de la manière dont il a réussi à construire un projet professionnel cohérent et à tirer partie des opportunités.

Pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Je suis arrivé au BBA INSEEC Lyon après un BTS en commerce international. Je ne m’y reconnaissais pas vraiment et j’ai choisi de poursuivre dans une école de commerce afin de retrouver les matières que j’aimais le plus, notamment le marketing et les langues. Les matières qui ont tout de suite retenu mon attention ont été celles liées au digital et au webmarketing. En 3me année, j’ai effectué un stage dans une agence de e-Commerce en tant que Business Developer. Je devais former les clients à l’usage du CMS de l’entreprise que ce soit en face à face ou via des tutoriels que je créais, notamment des tutoriels vidéo que je manipulais en temps réel. Cela a été un déclic pour moi ; j’ai su alors que je voulais poursuivre dans le web.

En 4me année j’ai poursuivi dans cette voie en faisant mon mémoire sur le e-Commerce en BtoB parallèlement à mon stage chez Kubiweb (agence web). J’ai ensuite poursuivi par un MSc 2 aux MSc & MBA INSEEC, toujours à Lyon, en suivant la spécialité : Marketing Digital & e-Business. J’ai pu effectuer mon année en stage alterné en tant que responsable webmarketing et community management : il s’agissait principalement de monter des campagnes et des stratégies, de les mesurer et de mener des actions correctrices si cela était nécessaire. Cette année m’a permis de faire le lien entre les connaissances théoriques et pratiques et de mieux cerner le stratégique et l’opérationnel d’une entreprise.
Je me suis ensuite lancé sur le marché de l’emploi et j’ai intégré Mister Auto (site de e-Commerce spécialisé dans la vente de pièces détachées automobiles). L’entreprise était en plein essor car nouvellement rachetée par le Groupe PSA. Mes missions consistaient notamment en de la rédaction de contenu et du référencement naturel (SEO). J’ai ensuite poursuivi chez Jetpulp en tant que consultant web pendant quelques mois ce qui m’a permis de comprendre le rythme en agence, les exigences et les synergies entre les différents acteurs du webmarketing.
Je suis aujourd’hui Traffic Manager chez Hub Grade qui est une plateforme de mise en relation entre loueurs et locataires dans le cadre de location de bureaux. C’est une Start Up qui existe depuis 1 an et qui a le vent en poupe. Dans mon métier il faut être touche à tout, surtout dans une entreprise en développement. Nous sommes d’ailleurs très contents, la version 2 du site vient tout juste de sortir.

Quelles sont vos missions au quotidien ?

Travailler dans le digital ne se limite pas aux réseaux sociaux. Je fais beaucoup de référencement naturel. Il s’agit de travailler le contenu textuel du site afin d’améliorer le référencement sur les moteurs de recherche. Il y a aussi l’aspect analytique pour la mesure des performances. Je travaille également beaucoup en collaboration avec les développeurs web qui s’occupent de la mise en place opérationnelle du site. Actuellement, je monte des partenariats éditoriaux. Il s’agit d’un échange de bons procédés entre des entreprises qui évoluent dans des univers similaires. En ce qui nous concerne, nous sommes sur l’économie collaborative ; on se dirige donc vers des sites comme Blablacar ou Air BnB. On procède donc à des échanges d’articles sponsorisés sur nos blogs respectifs ce qui permet d’améliorer l’exposition de chacun.

En quoi votre expérience au BBA INSEEC vous a-t-elle aidée dans l’élaboration de votre projet professionnel ?

Ce que je retiens surtout ce sont les nombreux moyens qui ont été mis en place pour nous permettre de construire notre projet professionnel et notamment en ce qui concerne le recherche de stage et d’emploi. Le Forum Entreprises a été quelque chose de très constructif ; au-delà des différents entretiens et job dating, il permet vraiment de se faire des contacts professionnels, de souder un réseau et de poser des questions aux professionnels. Il y a également eu les Career Days. J’avais suivi il y a 2 ans la conférence de Roxanne Gaillard au sujet de son entreprise The Beautyst. Son discours et son expérience m’ont vraiment motivé à poursuivre dans ma démarche et à aller vers le digital. Je peux dire que cela a été un moyen facilitateur pour moi.

Quel conseil donneriez-vous aux étudiants qui souhaiteraient travailler dans le digital ?

D’après moi, il est indispensable d’être touche à tout et de tirer le meilleur parti de ses expériences en entreprise. Il faut questionner son employeur et ses collègues, saisir les opportunités et demander des missions variées. Quand on veut travailler dans le digital il est plus valorisant d’avoir abordé un maximum d’aspects (rédaction de contenus, analytics, réseaux sociaux…) que d’être ultra spécialiste d’un ou deux domaines. Cela fait la différence pour un employeur.
Et puis bien sûr, il faut montrer que l’on a envie !

Commentaires

commentaires