A La UneParoles d'étudiants

Dès la première année, les étudiants sont lancés dans une aventure entrepreneuriale et pédagogique, à-travers le Défi Créa. Un projet qui nécessite de l’implication, du sérieux et des idées novatrices. Et pourquoi ne pas pousser son projet au-delà du Défi Créa ?

L’expérience d’Amélie Louvet et de ses 4 coéquipiers (étudiants actuellement en 4e année) témoigne de la viabilité de certaines idées, très prometteuses.

Leur projet consistait à créer un gant éponge en silicone, avec des raclettes sur la surface. L’objectif de cette innovation ? Éviter la dispersion de bactéries présentes sur les éponges classiques en proposant une solution alternative pour faire la vaisselle, uniquement avec un gant éponge.

Durant 8 mois, ils ont porté et développé le « Gloves U », grâce à un coaching intensif, à des mises en relation avec des professionnels, sans oublier un point essentiel : la volonté d’aller le plus loin possible avec le produit, et d’y croire.

L’expérience s’est poursuivie avec leur participation au concours CAMPUS CREATION, soutenu par la CCI de Lyon et les acteurs économiques majeurs de la région Rhône-Alpes.

Le projet Gloves U a rapidement évolué, notamment grâce à l’arrivée dans l’équipe initiale BBA INSEEC, de 3 étudiants ingénieurs chimistes et 1 étudiant designer. Une pluridisciplinarité indispensable pour le développement du produit, qui a permis d’aboutir sur la mise en place d’un prototype. Le jour de la soutenance, face à quatre professionnels, la nouvelle équipe a pu présenter un business plan complet (étudiants BBA INSEEC), apporter des explications concernant les aspects techniques et matériaux du produit (étudiants en école d’ingénieur) et enfin justifier les choix du design du gant éponge (étudiant designer).

Résultat ? Gloves U est arrivé dans les 10 meilleurs projets, sur 40 présentés. Et cerise sur le gâteau :

Des professionnels étaient prêts à investir de l’argent pour développer davantage le produit. Alors pourquoi ne pas avoir été encore plus loin ? « Principalement par manque de temps en raison de nos études », nous confie Amélie.

Pour l’heure, Amélie va partir en janvier effectuer son stage de fin d’études pendant 6 mois au sein de la société Valrhona, spécialiste de l’agro-alimentaire de luxe, pour une mission en Marketing d’innovation et de développement de gamme à l’international. Ravie de cette nouvelle opportunité, elle nous avoue toutefois que « Gloves U reste un projet sérieux, qui a peut-être un avenir. Je le garde dans un coin de ma tête ». Affaire à suivre !

Commentaires

commentaires