A La UneVotre Coach
coachavatar

Votre Coach

Nouveau venu dans la galaxie du BBA INSEEC, votre Coach virtuel vous livre régulièrement une dose d’informations pratiques, rapides et utiles, pour faciliter votre vie d’étudiant en école de commerce ! Savoir-être, bonnes méthodes, bons plans : il partage son expérience et ses astuces sur ce blog et sur les réseaux INSEEC : #VotreCoach

Les présentations orales ? Une hantise pour tous les étudiants, n’est-ce pas ? On bafouille, on s’emmêle les pinceaux, on devient tout rouge… Mais surtout, comment faire pour captiver son public ? Comment éviter le drame ? Pas de panique, voici quelques bons conseils qui devraient vous faciliter la tâche !

Présentation orale : ce qu’il ne faut pas faire

Il est toujours très instructif de commencer par ce qu’il ne faut pas faire. Vous verrez d’ailleurs très vite sur le visage de vos interlocuteurs si votre exposé s’apprête à se transformer en cauchemar. Les sentences que vous pouvez infliger à votre public sont au nombre de trois :

Une overdose de Powerpoint

Powerpoint est un outil formidable pour tout présentateur en herbe, mais s’il vous plaît ne surchargez pas vos slides ! Fiez-vous à la règle suivante : une slide = une idée. Vous pouvez aussi tout à fait y associer une image pour décupler l’impact. Si en plus vous n’intégrez que 6 mots par slide alors là je vous dis : « chapeau ! ». Le problème d’une présentation Powerpoint surchargée est que votre auditoire ne se focalise pas sur vous, mais sur le pavé qui est derrière vous, et n’écoute absolument pas ce que vous avez à dire. C’est dommage si vous avez passé des jours à travailler votre éloquence.

Le supplice de la lecture

Il n’y a rien de plus fatal qu’un orateur qui a le nez enfoui dans ses notes et qui tente tant bien que mal de compresser 8 pages de texte sur 10 minutes. Résultat, vous êtes stressé, vous avez l’oeil sur la montre et vous priez pour que cela se termine. Je vais être brutal mais je vous recommande le par coeur ! Si vous avez travaillé votre sujet, vous êtes sensé pouvoir en parler non ? Et si vous avez un trou, votre Powerpoint est là pour vous sauver. Petite astuce : rien ne vous empêche d’occuper vos mains avec une bricole (stylo, règle, télécommande) si vous ne tenez pas en place. Autre tuyau, la répétition ! Soyez sûr et certain que vos propos ne dépassent pas le temps imparti et si ce n’est pas le cas c’est que vous n’avez pas été assez synthétique. Dites-vous bien que votre auditoire n’a pas envie d’être noyé sous les détails. Retenez le plus important et il en fera aussi de même.

Un épuisement par l’ennui

Une présentation peut rapidement avoir un effet soporifique si vous vous contenter de déclamer votre exposé d’une seule traite sur un ton monocorde en faisant fi de personnes qui essayent désespérément de vous écouter. Certes, chacun n’est pas un orateur né, mais il existe tout de même des petits trucs. Essayez par exemple de faire participer votre public : questions, jeu, devinette. En un mot : IN-TE-RA-GI-SSEZ ! Il sera d’autant plus réceptif à la globalité du propos ; Et soyez dynamique : faites des pauses, bougez, modulez le ton de votre voix, ne restez pas figé. Soyez créatifs !

Quelques astuces sur le déroulé de votre présentation orale

  • Gardez toujours en tête que la première impression est tenace. Une bonne introduction bien structurée vous assure l’attention de votre public et du même coup un quasi succès.
  • Tout au long de votre exposé n’oubliez pas rester logique en suivant un chemin clair. Ne laissez personne sur le bord de la route avec des digressions à n’en plus finir. Gardez toujours comme fil rouge le message principal que vous souhaitez faire passer. Ce sera l’information essentielle que retiendra votre auditoire.
  • Et enfin, ayez du style dans la conclusion. Allez même jusqu’à donner envie d’applaudir ! Ici, tout est permis : humour, image marquante, interaction avec le public. Je ne le répèterai jamais assez : soyez créatifs !

Et je ne suis pas le seul à prodiguer ces conseils ! Si vous êtes un maître de l’anglais vous pouvez regarder cette vidéo : tout y est expliqué et illustré.

Commentaires

commentaires