A La UneBreaking NewsEvénementsParoles d'étudiants

Parmi l’ensemble des Business Games proposés aux étudiants en ce début d’année scolaire, le Défi Start-up plonge les étudiants de troisième année au cœur de l’entreprise en les mettant durant deux jours consécutifs au service de véritables start-up en pleine croissance. Chaque entreprise a mis en compétition quatre équipes, qui ont dû faire preuve de créativité et de ténacité afin d’apporter les solutions les plus adaptées aux problématiques imposées. Un défi à la fois humain, technique et pédagogique que les étudiants ont su relever haut la main.

Aborder le travail d’équipe sur le modèle de l’entreprise

Au cours de leur cursus les étudiants sont amenés très régulièrement à se réunir sur des travaux de groupe. Ce n’était donc pas une première expérience pour eux. En revanche, cette rencontre avec des professionnels a sollicité plus que jamais leurs qualités organisationnelles et leur sens des responsabilités. Au-delà de l’habituelle répartition des tâches, les étudiants ont véritablement dû s’organiser comme de véritables chefs d’équipe afin d’apporter les solutions qui leur étaient demandées, en trouvant sa propre organisation : « Avec un temps limité nous avons constaté que l’organisation était primordiale. Ainsi nous avons tenté de répartir le travail en sous-groupes en instaurant un système de réunions afin que toute l’équipe puisse être informée sur le travail fourni », explique Salomé qui a travaillé pour un service de gestion administrative en ligne. Autonomie, gestion personnelle et gestion du temps ont été plus que jamais de la partie, avec à la clé la récompense d’être sélectionnés parmi les meilleures propositions et de poursuivre leur travail auprès de ces entreprises tout au long de l’année scolaire.

Se mettre à la portée du client

Galvanisés par la motivation de travailler pour de réels entrepreneurs, les étudiants se sont donnés tous les moyens à leur disposition afin de se mettre à la portée de leurs clients et de comprendre leurs attentes, et ce, malgré des connaissances parfois limitées dans des domaines extrêmement techniques. Ce fut le cas pour Inès, membre d’une des équipes gagnantes, qui a travaillé autour du thème de la santé : « Le projet est assez complexe. En effet, avant de pouvoir travailler sur les aspects commerciaux et marketing, il était essentiel de comprendre les technicités du projet. Le point le plus important dans le « consulting » est la clarification des objectifs principaux et la recherche d’information. En effet, celles-ci doivent être poussées au maximum. Le but : de la précision dans nos informations ».

Après ces deux jours intensifs, ce que les étudiants retiennent plus que tout c’est le dynamisme de groupe et l’implication qu’ils ont su retirer à travailler aux côtés d’entreprises parfois extrêmement pointues dans leur domaine. Une véritable expérience d’adaptation et d’immersion qui figurait parmi les étapes primordiales de leur insertion dans le monde professionnel et de leur montée en compétences.

Les photos sont en ligne sur la page Facebook.

Commentaires

commentaires