A La UneBreaking NewsEn directParcours de diplômésToutes les news

Emilie Vignon, Promo 2014, Consultante en recrutement chez Robert Walters à Paris revient sur son parcours au BBA INSEEC et sur les choix qui lui ont permis d’arriver à ce poste.

La base : une formation généraliste

L’année de ma terminale, je n’avais pas d’idée précise et arrêtée sur ce que je voulais faire plus tard. Je me suis renseignée sur les différents métiers qui pourraient m’intéresser, ce qui m’a orientée vers une école de commerce. J’ai choisi plus particulièrement d’intégrer le BBA INSEEC pour les nombreux stages que ce programme proposait, ainsi que pour sa formation très internationale avec des départs à l’étranger obligatoires.

Consultante en recrutement : une spécialisation progressive

Au cours de mon cursus j’ai pu tester, grâce à mes stages, différents domaines (commercial, marketing, etc.). C’est en 3e année, en faisant un stage en Ressources Humaines, que j’ai trouvé ma voie. Après avoir obtenu mon diplôme du BBA INSEEC, j’ai poursuivi en Master 2 au sein d’une autre école du Groupe INSEEC, Sup Career. Ce choix de poursuivre en 5ème année, je l’ai fait car le secteur qui m’intéressait exigeait une spécialisation, mais certains pourront se lancer sur le marché de l’emploi directement après les 4 ans au BBA INSEEC.
J’ai donc effectué mon M2 en Ressources Humaines en alternance chez Robert Walters, où j’avais déjà effectué mon stage de 4e année. L’intérêt de l’alternance : l’expérience professionnelle bien sûr, mais également le fait d’être intégré dans une équipe, de pouvoir faire ses preuves au sein de l’entreprise ce qui peut aboutir plus facilement à une embauche ensuite – ce qui a été mon cas ! Avant même la fin de mon alternance je me suis vue proposer un CDI en tant que chargée de recrutement et au bout de 6 mois, un poste de consultante en recrutement.

robert-walters-logo-consultante en recrutement

Etre adaptable, opérationnel et réactif !

A présent je peux à mon tour donner des conseils aux étudiants : ce qui fait la différence aujourd’hui sur le marché de l’emploi ? L’adaptabilité ! J’ai pu le remarquer à la fois pendant mes stages et maintenant dans mon métier de consultante en recrutement : c’est vraiment la force du cursus du BBA INSEEC. Grâce aux nombreux stages, séjours à l’étranger et travaux de groupes proposés tout au long de la formation, on acquiert des savoir-être valorisés en entreprise : être réactif, opérationnel rapidement et savoir s’adapter aux différentes situations. Ce que je retiens de ces 4 années au BBA INSEEC : mon premier départ à l’étranger en 2ème année, quand j’ai débarqué à Los Angeles avec ma valise, complètement perdue ! Je vois aujourd’hui le chemin parcouru, tant sur le plan personnel que professionnel.

En tant qu’ancienne, je me sens fière de porter les couleurs de mon école : conseiller les étudiants, témoigner et parler de mon parcours, et peut-être à mon tour leur offrir des opportunités de stage ! Mes projets d’avenir : après quelques années au poste de consultante en recrutement à Paris je pourrai bénéficier du programme de mobilité de Robert Walters et partir sur un poste à l’étranger.

Retrouvez ici les stages proposés dans le cursus BBA INSEEC.

Commentaires

commentaires