A La UneEn direct

Quentin et Jules, reporters du PEA Journal de l’Ecole, sont allés à la rencontre d’une autre association étudiante : Cap ECE

L’Association Cap Ece participe cette année encore à la course croisière de l’EDHEC qui aura lieu à la Rochelle du 24 avril au 02 mai 2015 pour sa 47ème édition. Cette compétition annuelle regroupe plus de 3000 étudiants venus du monde entier pour s’affronter dans différentes épreuves dans un cadre compétitif et amusant à la fois.

La compétition est séparée en 4 trophées.

Le trophée de mer est une régate avec plus de 180 équipages participants.

Le second trophée qui se joue sur terre, est quant à lui composé de différentes épreuves allant de la course à pied, au vélo, en passant par le canoë ou encore de la course d’orientation.

Le trophée sable, qui est le plus grand tournoi multi-sports sur sable en Europe, regroupe tous les sports de plage : beach soccer, rugby ou encore volley.

Le dernier trophée est le celui de l’air : c’est une compétition de kitesurf et de windsurf.

Le PEA Cap’ECE va donc prendre part à cet événement, leur but étant de gagner un maximum de trophées. Certains élèves sont déjà expérimentés dans le domaine de la voile et vont donc participer au trophée mer, et tenteront également de participer aux trophées terre et sable. Le trophée air lui, devrait être laissé de côté cette année, aucun élève ne maîtrisant le kitesurf ou le windsurf.

Ils sont donc à la recherche de fonds pour financer un bateau pour le trophée mer, mais aussi pour le déplacement jusqu’à la Rochelle et le logement. Pour cela ils ont déjà commencé à rechercher activement des sponsors. Ils vont d’ailleurs tourner une vidéo de promotion de leur association, et organisent également des ventes de gâteau et autres dans les locaux du BBA INSEEC-ECE ou encore des soirées. Tout le monde est sur le pont pour récupérer des fonds !

10665298_849920088375615_8262029630593690809_n

Cette association est en plein renouveau. En effet l’année précédente fut difficile puisque seulement 5 membres de l’équipe étaient en première année et ont dû s’occuper du PEA pendant 3 mois en effectif réduit puisque les deuxièmes années étaient en stage de janvier à mars. Cette année en revanche, l’équipe est plus homogène au niveau des promos, et les étudiants sont motivés pour, dans un premier temps participer à un maximum d’épreuves, mais surtout pour les gagner.

À nous de les encourager pour qu’ils remportent tous les trophées !

Commentaires

commentaires