A La UneBreaking NewsToutes les news

Faire face à une situation de crise et travailler en équipe, sous pression, sur un cas stratégique d’entreprise : tel était le défi à relever par les élèves de 2ème année dans le cadre du boot camp organisé fin novembre sur les campus de Bordeaux et Lyon.

Lundi matin tôt : tous les étudiants sont réunis dans l’amphithéâtre pour le lancement du boot camp. A cet instant, ils ne connaissent ni le cas, ni les consignes qui vont tomber au fil des heures et des jours. Les équipes sont constituées de manière aléatoire et la présentation du cas se fera « all in English » ; le ton est donné ! Pas de cours théoriques cette semaine : les étudiants devront incarner des agences de conseil et travailler sur le sujet toute la journée – voire une partie de la nuit – accompagnés par des enseignants experts.

Le boot camp, c’est avant tout travailler en équipe et sous pression

Communication, Marketing, Stratégie, Ressources Humaines : les domaines à traiter sont variés et les consignes sont transmises au fur et à mesure. Les élèves fournissent un travail de fond qui nécessite rapidité, pertinence et efficacité et font face à de nombreuses embûches orchestrées par les organisateurs. Parmi ces imprévus : les appels téléphoniques d’un journaliste pouvant se manifester à toute heure du jour et de la nuit, et à qui il fallait répondre en anglais ! Plusieurs challenges de ce genre ont jalonné la compétition, mettant les nerfs des concurrents à rude épreuve.

Lucas témoigne sur cette expérience : « Ça n’a pas toujours été facile car nous ne connaissions pas forcément bien tous les étudiants de l’équipe. De ce fait, nous avons rencontré quelques problèmes de compréhension et de coordination qui auraient pu se retourner contre nous, vu le peu de temps dont nous disposions. Ce boot camp aura été riche en enseignements, autant d’un point de vue humain que professionnel. En situation de crise, nous avons appris à gérer le stress et à discerner les priorités. »

Evalués par leurs pairs

Dernier exercice : les équipes devaient présenter leur travail devant un jury composé d’étudiants de 4ème année. Ceux-ci se sont montrés assez exigeants vis-à-vis de leurs jeunes camarades mais ont été aussi de bon conseil. Un ultime moment de pression pour nos consultants en herbe ! A l’issue de ces soutenances, une étudiante de 4ème année reconnaît « Leur présentation était très dynamique, je ne me souviens pas avoir été aussi à l’aise lorsque j’étais à leur place ! »

Vendredi après-midi : clap de fin. Après 4 journées de travail, 6 missions, 2 « crises » et 1 oral, le verdict tombe et les gagnants sont désignés. Maxime Dubos, responsable pédagogique et organisateur du boot camp de Bordeaux souligne « Cet exercice permet à certains étudiants de se révéler. Plus qu’aux connaissances, il fait appel aux soft skills : organisation, adaptabilité et réactivité. Les gagnants se démarquent surtout par la cohésion de leur équipe et leurs méthodes de travail ».

Bravo aux équipes gagnantes :

– à Bordeaux : Rosalie Boyer, Alexandre Durand, Maël Johanny, Jérémy Michot et Carl Robineau.

– à Lyon : Florian Auzet, Justine Cardoso, Léa Chauvot, Edmond Gharibeh, Margaux le Chanoine du Manoir de Juaye, Emma Peschier et Guillaume Viallaron.

Commentaires

commentaires