A La UneBreaking NewsParcours de diplômésToutes les news

Benoit Brégère fait partie de la promotion 2016 du BBA INSEEC. En arrivant en 1ère année il avait déjà une petite idée derrière la tête, celle de créer sa marque de casquettes. Les années passant et ses compétences grandissant, l’idée a pris de l’ampleur. Après une 5ème année aux MSc & MBA INSEEC à Lyon il se lance vraiment et créé Folhousa avec 3 associés, Baptiste Tonda et Thomas Pouyet, deux amis de longue date, et son père qui croit très fort au projet.

 

Vous êtes le créateur de Folhousa, pouvez-vous en expliquer le concept ?

Baptiste, Thomas et moi-même sommes les 3 créateurs de la marque Folhousa. Nous proposons des casquettes de type « snapback » et « baseball » et des bonnets quand l’hiver se fait sentir. Nous proposons des modèles « personnalisés » dans une large gamme de couleurs afin d’être sûrs que nos clients trouvent leur bonheur. Nous lançons également une dizaine de modèles en série qui ne sont pas personnalisables. Seule l’écriture « Folhousa » sera proposée en différentes couleurs via le site web. Nous sommes dans l’ère du « modèle unique », des marques comme Adidas l’ont bien compris en proposant notamment des chaussures dont on peut choisir les couleurs et textures.

Nous sommes visibles sur le web via notre site et sur les réseaux sociaux. Nous avons associé notre marque au voyage et avons créé une communauté internationale autour de cette thématique. Vous pourrez par exemple voir nos casquettes en photos devant des paysages magnifiques des 4 coins du monde.

 

Quel a été le déclic qui a donné naissance à votre projet ?

Cela fait 5 ans que nous avons cette idée derrière la tête, nous avons créé la marque pour nous et nos proches et commandions des casquettes brodées Folhousa. Cela a plu et de plus en plus de personnes ont souhaité en avoir une. Nous avons commencé par publier des photos sur Facebook, créer un site web, acheter le nom de domaine. Nous nous sommes dit que certaines marques s’étaient lancées de cette manière, en faisant les choses de façon artisanale au début, alors pourquoi pas nous?

 

Comment évolue votre entreprise ? Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Nous sommes actuellement en train de plancher sur notre Business Plan, c’est passionnant, nous nous penchons sur les chiffres et les différentes possibilités de commercialisation. Dans les jours qui viennent nous allons créer la société en SARL. Mon père va rejoindre l’aventure, il sera le 4ème associé, il croit en ce projet depuis le début et nous a poussés à investir et s’investir. Il apportera son expérience et un avis plus mature. L’achat d’une machine se fera au courant de l’année. Nous allons démarcher des magasins « Streetwear » et développer notre site en « site marchand » car pour l’instant ce n’est pas le cas, les commandes se font via un contact par mail, Facebook ou bien en personne.

 

Racontez-nous votre cursus au BBA INSEEC. En quoi cette formation vous a-t-elle aidé à concrétiser votre projet ?

Je fais partie de la promotion 2016 du BBA INSEEC Lyon. Avant ça j’ai fait une année à Bordeaux.  C’est là-bas que j’ai réellement pris conscience que la marque avait du potentiel, mes amis achetaient mes produits et étaient très demandeurs. Il s’est passé la même chose à Lyon, et là je me suis dit qu’il fallait que nous continuions sur cette lancée, à en parler avec les gens autour de nous pour savoir ce qui leur plaisait. La BBA INSEEC m’a aidé grâce à toutes les rencontres que j’y ai fait, que ce soit les professeurs qui m’ont appris le marketing, la création et gestion de projet, la négociation, mais aussi les étudiants qui croyaient en notre projet. Au passage je souhaite remercier plusieurs professeurs qui m’ont vraiment marqué et transmis un bagage qui m’a beaucoup aidé et m’aide encore. Ils n’étaient pas forcément au courant de mon projet mais leur partage de savoir et d’expériences m’ont permis d’avancer jusqu’à aujourd’hui. Merci notamment à M. Stéphane Delmont, M. Pascal Montagnon, Mme Ramona Troyano, M. Jeremy De Campos, Mme Boisteau, M. Champaloux ! L’année dernière j’ai fait le MSC « Business Innovation et Entrepreneuriat » des MSc & MBA INSEEC Lyon, ce qui m’a d’autant plus encouragé dans cette voie et m’a permis de découvrir les clés de l’entrepreneuriat. Je remercie tous les intervenants de qualité qui nous ont suivi pendant cette année ainsi que le responsable Mr Adjnik.

Pour finir, le BBA INSEEC m’a donné l’opportunité de voyager, autant pour mes stages qu’en échange universitaire.  J’ai découvert d’autres cultures, d’autres styles de vie, notamment en Afrique du Sud, au Vietnam ou en échange ERASMUS en Autriche. Ces expériences ont considérablement enrichi mon projet et nombreuses sont les personnes que j’y ai rencontré et qui sont reparties avec une casquette Folhousa !

 

La création d’entreprise était-elle un objectif pour vous en entrant au BBA ?

Oui c’était un objectif. Mon premier jour de cours j’avais déjà ce projet derrière la tête, et il n’a fait que grossir au fur et à mesure que je cumulais les rencontres et les expériences.

 

Avez-vous un conseil à donner aux étudiants en cours de formation et qui souhaitent créer leur propre entreprise ?

Il faut avant tout s’accrocher à ses projets. Ce n’est pas parce que l’on ne recueille pas l’approbation de tous qu’il faut abandonner en croyant que l’idée est mauvaise. Il faut faire la part des choses entre les pessimistes et ceux qui, par bienveillance et expérience, apportent des conseils pour améliorer son projet. Il faut les prendre en compte, et essayer ainsi de s’améliorer.

Ensuite au niveau des cours, il faut se dire que chaque cours est important. Personnellement je n’aimais pas la finance. Mais cette année puisque que nous sommes en plein développement je me suis rendu compte du caractère indispensable de la discipline. Il suffit juste de s’y mettre !

 

Je vous invite à rejoindre notre communauté en aimant la page Facebook Folhousa Original France et visiter notre site web .

 

 

 

 

Commentaires

commentaires