EvénementsParoles d'étudiantsToutes les news

En novembre, les locaux du BBA INSEEC à Lyon ont accueilli l’association du Parlement Européen des Jeunes, dans le cadre du Forum Lyon’15 Powershifts. Organisé par le Parlement Européen des Jeunes, le projet « Power Shifts – Reflecting Europe’s Energy » est un projet en collaboration avec la Fondation Schwarzkopf, et la RWE Foundation. Audrey, étudiante en 2e année au BBA et membre organisateur de l’événement, revient sur ces deux journées, son engagement au sein de l’association et sur l’expérience acquise.

Lyon ouvre ce forum 2015 du Parlement Européen des Jeunes sur l’énergie

« Je suis en 2e année à l’école de commerce BBA INSEEC. Au sein de l’association du PEJ, je fais partie des membres, mais aussi des alumnis (étant donné que j’ai participé à un forum international). Au Parlement Européen des Jeunes, de multiples sessions sont organisées tout au long de l’année, et chacun peut devenir organisateur de session, président de session, journaliste, chair (encadrant les délégués), délégué, et bien d’autres choses encore.

Le projet « Powershifts » a pour objectif de créer pour les jeunes une plateforme de débat, de conception, de pilotage et d’évaluation des politiques européennes en matière d’énergie. C’est donc le PEJ – France qui a eu l’honneur d’ouvrir ce premier forum sur l’énergie et l’environnement. 150 jeunes de toute l’Europe, mais également tous les acteurs du secteur de l’énergie (représentants politiques, ministres, dirigeants de grandes entreprises, représentants d’ONG, experts académiques) se sont rassemblés et ont pu faire entendre leur voix sur les enjeux énergétiques actuels.

Au cours de la session, les étudiants étaient regroupés en 10 commissions internationales (sur le même modèle que les commissions du Parlement Européen) et ont utilisé leurs différents programmes d’étude afin d’enrichir les discussions sur des questions politiques, économiques et éthiques, autour de l’avenir politique européen de l’énergie.

Le forum a duré 8 jours, suivant le format habituel du PEJ ; il s’est composé d’un temps de teambuilding, un temps de travail en commissions et un temps de débats durant l’assemblée plénière. C’est cette assemblée plénière qui s’est déroulée au sein du campus lyonnais de l’INSEEC. Chaque commissions a pu, une à une, prendre la parole pour expliquer les différents amendements qu’elle voulait mettre en place. Suite à quoi avait lieu un « attack speech », puis un « defense speech », suivis d’un débat, puis d’un vote. »

Enrichir son cursus scolaire via un engagement associatif

Pour ma part, j’ai endossé le rôle d’organisatrice pour ce forum, où j’étais spécialisée dans le domaine du budget, et de la recherche de partenaires non financiers. Je suis également organisatrice de la Session Internationale qui aura lieu à Rennes cet été. C’est un travail conséquent, qui apporte énormément sur le plan scolaire, puisqu’on met en pratique des techniques de ventes, et des savoir-faire acquis. Cela apporte également beaucoup sur le plan personnel puisque nous rencontrons toujours plus de nouvelles personnes avec qui on crée des liens très spéciaux, un réseau.

Je me suis engagée dans cette association dès le lycée grâce à une de mes camarades de classe qui en faisait déjà partie. J’ai ainsi participé à la 8e session régionale de Chambéry en 2014, ma première expérience PEJ. Ensuite je suis devenue organisatrice pour le Forum Lyon’15 Powershifts, et je continue donc à m’engager dans cette association avec l’organisation de la Session Internationale de Rennes cet été. Cette association permet de rencontrer des gens de toutes les nationalités européennes, et de créer un réseau à travers l’Europe. Les liens créés lors de ces évènements sont indéchiffrables. De plus ces expériences  permettent d’acquérir une certaine maturité, et une certaine expérience de vie qu’on ne trouve nul part ailleurs. »

[cycloneslider id= »projet-powershifts »]

Commentaires

commentaires